Dans la vie, il y a 3 choses à emballer

Ces mêmes trois choses ne doivent jamais être prêtées :

  1. sa brosse à dent
  2. son conjoint
  3. SA CORDE

Donc on emballe :

  1. sa brosse à dent? Oui, dans une trousse pour des questions d’hygiène.
  2. son conjoint (enfin on essaie de l’emballer du mieux qu’on peut)
  3. SA CORDE dans un sac à corde.

Le moins cher des sacs à corde coûte 75 centimes (en Suisse) et 0.80€ en France et se trouve dans un énorme supermarché du meuble. C’est un gros sac en plastique bleu avec des poignées jaunes et c’est parfait pour protéger sa corde. Donc pas d’excuse sur la cherté du sac.

L’utilité ?

Et bien cela peut juste vous sauver la vie.

Illustration avec une aventure qui aurait pu très mal se terminer (histoire vraie !) :

Appelons-le Fred. Il grimpe en tête, il est au taquet. Il demande à son assureur de le bloquer pour qu’il puisse se reposer. Fred se pend dans la corde. Il voit alors qu’elle s’effiloche et s’allonge à vue d’œil. Il a alors le bon (et miraculeux) réflexe de se pendre à un spit avec une dégaine crochée au pontet de son baudrier. Il examine la corde et il voit que sa vie ne tenait plus qu’à quelques fils de la gaîne! L’âme a été entièrement sectionnée. Bizarre, d’habitude c’est la gaîne qui s’abime avant l’âme.

Le bout de corde en question:la corde ou ce qu'il en reste

L’ ”interrogatoire” de Fred ne donnera (presque) rien:

  • il n’a pas utilisé des produits chimiques près de sa corde
  • il ne l’a presque jamais prêtée
  • elle avait 5 ans et était utilisée intensivement

MAIS

  • elle n’a jamais été mise dans un sac à corde
  • elle a été entreposée dans un fond d’armoire
  • il la posait dans le coffre de sa voiture sans précautions
  • il a prêté une fois sa voiture à un pote chimiste
  • ouais, son copain a peut-être déménagé quelques flacons de produits chimiques

Les analyses avec le microscope électronique à balayage ont montés que les fibres avaient pu être coupées avec un objet tranchant ou s’étaient cassées après être devenues rigides, ce qui peut venir d’une attaque chimique.

D’autres analyses (spectroscopie rayons X) ont permis de trouver des traces d’éléments très méchant pour le polyamide des cordes.

Conclusion: il suffit d’une fois. Un concours de mauvaises circonstances peut mener à la catastrophe.

Pour éviter de se poser toutes ces questions quand on est au taquet: soignez votre matériel.

La corde: dans un sac!

Bonne grimpe.

Rappel des fabricants de longes via-ferrata avec élastiques

via-ferrata

Suite à un accident, les fabricants de longes via-ferrata qui ont les brins élastiques rappelent leur matériel.

Les informations sont ici:

http://www.sac-cas.ch/fr/cabanes/cours-de-formation-pour-gardiennes/actuel-detail.html?tx_ttnews[tt_news]=1369388&cHash=d11af1673b29049cbeacd04baefb6617

L’UIAA a convoqué les fabricants concernés et les laboratoires de tests et émet la recommandation suivante:

  • Il est fortement recommandé aux usagés de consulter les sites internet des fabricants pour vérifier si leurs longes via-ferrata peuvent être encore utilisées ou non.
  • La norme UIAA 128 qui défini les critères d’acceptation de ces longes sera revue. Le but étant d’inclure un test en fatigue.

Le communiqué de presse est visible ici (en anglais):

http://www.theuiaa.org/news_389_Worldwide-warning-to-users-of-via-ferrata-sets