Une erreur absurde: la destinationite

Plus nous approchons du but fixé, plus il est difficile de renoncer.

C’est bien connu, mais surtout, nous sommes tributaires du fonctionnement de notre cerveau. Il est difficile à reprogrammer pour un autre but, cela mobilise beaucoup d’énergie et de capacités.

Une parade est de préparer plusieurs buts de course: le cerveau est donc prêt à l’avance pour changer de but si les conditions ne sont pas bonnes.

LIO_3339

Ce phénomène est bien connu des pilotes militaires qui parfois se crashent dans la cible qu’ils doivent viser car ils sont tellement obsédés par celle-ci qu’ils oublient de détourner l’avion après avoir tiré… essayons de ne pas finir de la même manière!

Source: “Les décisions absurdes II”, Christian Morel, Gallimard

Soyons smartgrimpeur et non igrimpeur

smart  |  aïe

smart veut bien sûr dire intelligent en anglais

aïe; soyons attentifs en assurant pour que ce ne soit pas le bruit du grimpeur qu’on est en train d’assurer qui chute au sol.

Une bonne partie des accidents d’escalade sont dus à la non-attention de l’assureur. Prenons-en acte et évitons d’apparaître dans les prochaines statistiques!

Bonne grimpe.